samedi 14 novembre 2015

Parce qu'il n'y a pas de mots assez forts...



5 commentaires:

  1. Pas de mots non plus pour cette horreur !!!!

    RépondreSupprimer
  2. tristesse et désarroi...
    pensées pour les victimes et leurs proches...
    bisous

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes tous désarmés et sans voix devant une telle barbarie...

    RépondreSupprimer